Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2007 2 13 /02 /février /2007 19:06

Les belles rencontres

Il y a des gens que l'on espère rencontrer avant de les connaître. On s'en fait une idée. Et déjà, la rencontre est foutue parce que l'on va chercher si ce que l'on trouve correspond bien à ce que l'on avait cru voir ou entr'apercevoir aux détours des regards, des impressions, des gestes. A y avoir bien réfléchi, l'autre nous semble familier, il y a des gestes qui le caractérise, des regards, des inflexions de voix. Combien c'est délicat alors une vraie rencontre ? Et si l'autre correspond bien à ce que nous attendons, c'est angoissant de se sentir capable de prévoir ça. Sera-t-on à la hauteur de cette compréhension ? La douleur émane alors de cette non-réciprocité. Oui, l'autre est proche mais pourtant, nous sommes bien totalement étranger. Et si au contraire, il ne répond en rien à nos espoirs ou nos attentes, c'est qu'on s'est trompé, leurré sur des détails qui n'étaient pas les bons. Mauvaise sémiotique, remballez la marchandise. Dans tous les cas, les troubles sont profonds, lents à cicatriser de ses erreurs, souvent à répétitions que la vie nous colle au nez, moqueuse.

Et la belle rencontre existe, elle est là. Au détour d'une conversation inattendue. Celui à qui on ne pensait pas arrive, nous surprend. Il tend la main, simplement. Il n'y a plus qu'à recevoir, à partager. Il comprend nos mots, nos maux, il est "touché". Dans ce creux là en soi, la cicatrice peut être pensée et pansée. Merci, grâce à toi, Angoulème n'a pas été une douleur de plus.

http://400coups.over-blog.net/article-5539647.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Trottinette - dans letrottiblog
commenter cet article

commentaires

Bertrand 13/02/2007 23:59

J'hésite entre pleurer et rougir... Tu crois qu'on peut faire les deux en même temps ?